Découverte lors d’une de mes nuit blanches sur Twitter, Megan Thee Stallion est pour moi une des rappeuses qui a le plus de chances de cartonner en 2019.

 

Megan est ce qu’on appelle une rappeuse Badass. Elle a une grande confiance en elle, elle est à l’aise avec sa sexualité, ambitieuse et elle respire la Big Dick Energy. On pourrait penser qu’elle n’est qu’un énième rappeuse sexy qui parle de sexe. Pourtant elle est bien plus.

C’est en tombant sur sa vidéo #ZezeChallenge que je l’ai entendu rapper pour la première fois. J’étais assez attentive à ce challenge car souvenez-vous que le morceau Zeze a été un carton avant même de sortir. Lorsqu’il a enfin été mis sur les plateformes de streaming, le public qui était assez déçue par la performance de Kodack Black et cherchait désespérément un remix ou un freestyle auquel se raccrocher, et c’était pareil pour moi.

La première chose que l’on remarque chez elle c’est son style. Des vêtements courts et moulant, à son visage parfaitement maquillé tout en passant par ses perruques extravagantes, Meg a tout d’une baddie d’Instagram. Mais plus je continuais de regarder la vidéo, plus je m’apercevais d’une chose : elle kicke. Alors évidemment, elle parle de sexe, et il suffit juste de regarder son langage corporelle pour le deviner (pour ceux qui auraient sécher les cours d’anglais), mais son flow reste tout de même impeccable sur une instru aussi particulière.

 

Megan vient de la ville de Houston, dans le sud des États-Unis, où elle a grandit avec sa mère qui elle-même était rappeuse sous le nom de Holly Wood. C’est sans aucun doute grâce aux séances studio auxquelles elle assistait avec sa mère qu’elle fût inspirée pour écrire ses premiers textes dès le collège.

Elle choisit le nom « Stallion » qui est une expression du sud des États-unis qui signifie « belle femme aux formes généreuses ». Ce mot colle totalement à son image mais ce n’est pas son seul alias. Tout comme ses principales influences, Notorious B.I.G et Pimp C, elle utilise des noms pour ses alter ego, selon son humeur. Son principal alter ego et le nom de sa deuxième mixtape est Tina Snow, en référence à Tony Snow, le nom de l’alter ego de Pimp C. Ses premiers modèles de rappeuses sont d’abord sa mère, Holly Wood, puis Lil’ Kim.

En 2016, elle participe au Houston Cypher dans lequel elle se fait déjà remarqué. Mais c’est grâce à son STALLI FREESTYLE sur l’instrumental de Look At Me de XXXTentacion qu’elle commence à avoir un réel succès.

En novembre dernier, c’est accompagnée de sa bouteille de Hennessy (comme à son habitude) que Meg fête sa signature au label 300 Entertainement en tant que première rappeuse du label. 300 a signé des artistes tels que Young Thug, Migos, Fetty Wap ou récemment, Gunna.

 

 

Du haut de ses 23 ans, Megan est toujours inscrite à l’université et elle a bien l’intention d’obtenir son bachelor’s degree (équivalent d’une licence) en administration de la santé. En dehors de sa carrière de rappeuse, elle rêve d’ouvrir une maison de retraite pour les personnes âgées de Houston. Elle est également fan de film d’horreur et est actuellement entrain d’écrire son premier film.

 

« Grandir en écoutant ces hommes et à quel point ils avaient l’air puissants et sûrs d’eux, je me suis dit oh mon Dieu. Ce serait vraiment cool si une fille disait tout ça. »

Megan Thee Stallion pour Refinery 29

 

Comme de nombreuses rappeuses, elle encourage l’émancipation de la femme et assume son hyper sexualisation, une des raisons pour lesquelles elle appelle ses fans les « hotties ». Elle aime dire que sa musique est pour ceux qui aiment être au contrôle et qui sont des leaders naturels. Mais je trouve que dans son cas c’est encore plus fort car elle n’est pas (en tout cas pas encore) attachée un rappeur homme tel que Lil’ Kim était attachée à Biggie, Foxy Brown à Jay-Z, Nicki Minaj à lil Wayne et d’une certaine manière, Cardi B aux Migos. La voir réussir serait aussi une chance pour les rappeuses de pouvoir coexister dans l’industrie sans qu’elles soient forcément opposées.

 

Megan Thee Stallion – Tina Snow

 

Crédits photo : Google Images

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s