Écrit par Tressy –

 

C’est encore le début d’année et il est vrai que je tourne en rond niveau musique. Cela fait des mois que j’écoute en boucle les mêmes artistes, les mêmes albums et les mêmes sons. Je me suis donc penchée, pour la première fois, sur la playlist de mon petit frère pour y trouver un peu d’inspiration. Premièrement, j’ai constaté qu’il n’écoutait que du rap français. J’imagine qu’à 14 ans, on écoute ce qu’il y a de plus accessible et de plus compréhensible (son niveau en anglais est catastrophique). Deuxièmement, j’ai remarqué qu’il n’écoutait, en majorité, que des rappeurs de son âge ou proche de son âge. Peut-être que c’est plus facile de s’identifier aux paroles d’un rappeur de 15 ans, même si moi-même ayant 21 ans, je ne m’identifie pas encore à leur lifestyle (on ne fait pas encore de l’argent facile, non).

C’est après avoir écouté quelques uns de ses artistes favoris que j’ai eu l’idée de cet article. Je vais donc vous présenter 5 rappeurs de moins de 20 qui m’ont fait bouger la tête.

Brvmsoo

 

Brvmsoo c’est l’insolence, c’est la violence et l’arrogance en une personne.

C’est l’histoire typique du petit garçon qui devient une brute. Et c’est ce qu’il explique dans 60 pez, qui est fait d’ailleurs référence à son bâtiment au Boulevard Pesaro à Nanterre. Son truc c’est clairement l’egotrip.

J’aurais tendance à dire que les paroles du type « Que j’aime pas dans la ville les gays et les poucaves » sont encore trop violentes pour qu’il puisse toucher le grand public. Mais bon, il existe quand même des rappeurs qui y arrivent sans se censurer, et puis apparemment Brvmsoo s’en fout complètement comme il dit dans le son La Deb « Quand j’veux je perce, donc j’m’en bats les couilles ». Alors on attendra qu’il veuille bien nous faire cet honneur.

Junior Bvndo

 

Junior Bvndo a 18 ans et il vient de Paris 18ème. Je l’ai découvert avec sa série de freestyles T’as Ca. Contrairement aux autres freestyles, il ne pose ni sur de l’afro trap, ni sur une instru rap mais sur de la funk brésilienne et ça donne de la « TrapFunk ». Le style est très actuel. On peut entendre ce genre d’instru sur beaucoup de sons club donc c’est très intelligent de sa part de s’être mis sur ce créneau.

Le #3 de ses freestyles se nomme Kylian Mbappe et rien d’étonnant quand on sait que le rap et le foot sont très liés (je fais référence au Freestyle PSG de Niska et sa clique et de l’Afro Trap part.3, Champions League de MHD). On peut dire que ce petit avait déjà compris la recette du succès. Mais c’est Super Saiyan qui l’a propulsé sur le devant de la scène. Après ça, on a pu l’apercevoir dans l’épisode 10 de Rentre Dans Le Cercle. Il a récemment sorti le son La BP, initiales pour Bandit Prod, nom de son label.

 

Koba LaD

 

Koba LaD a 17 ans, c’est un enfant d’Evry. Il fait parti du groupe Seven Binks (trio qu’il forme avec Kaflo et Shotas). Les trois ont l’air très inspirés par Chicago, et particulièrement par Chief Keef.

La première fois que j’ai écouté son Freestyle Ténébreux #3, j’ai du avoir la même réaction que vous aurez en l’écoutant. Vous trouvez certainement qu’il a une voix particulière, mais je pense que c’est sa voix et son flow qui font qu’on le retient.

Il y a quelques jours, le groupe Q.E Favelas (Liim’s et IbraK) et Koba ont sorti le son Guerilla. Le feat est un succès (il a d’ailleurs fait son entrée dans la playlist Booska’Bangers) et j’ai bien l’impression que Koba ne compte pas s’arrêter là.

En passant,  LaD c’est pour « la détaille ou la débrouille ».

 

Taï Z

 

Taï Z a 18 ans et il vient d’Amiens. Cela fait déjà pas mal de temps qu’il est dans le rap et ça se ressent bien quand tu l’écoutes. Il est passionné de musique depuis ses 6 ans, et à l’âge de 15 ans, il apparaissait déjà sur le site de France 3 info dans lequel on le félicitait de son succès et de ses paroles affirmées. C’est d’ailleurs ces paroles affirmées et matures qui lui ont valu le respect de nombreux rappeurs, même des plus anciens.

Après la sortie de son EP intitulé Trop Jeune, il est passé chez Jacky Brown pour un freestyle Couvre Feu.

Il fait maintenant parti du label Y&W, il est d’ailleurs sur leur compilation sur le son Troué en feat avec Zoxea. Sous ce label il a sorti son album Taï Z, sur lequel apparaît Rim’K le temps d’un featuring. Depuis la sortie de ce projet, il a ôté le « lil » de son ancien nom « Lil Taï Z ». Sûrement un moyen pour lui de montrer (encore plus depuis qu’il est majeur), qu’il n’est pas trop jeune pour ce game.

 

Zola

 

Je finis certainement avec le mec le plus côté de 2018 et c’est encore un mec d’Evry (décidément c’est The Place To Be). Zola ou « Binkzola » a 18 ans et il fait déjà parti des 11 rappeurs à suivre en 2018 selon Booska-p. C’est d’ailleurs le rappeur pour lequel le site a reçu le plus de retours après avoir posté son freestyle.

J’ai découvert Zola grâce à MRKorp, et sa Vidstape 1. Son titre Belles femmes est certainement celui qui a eu le plus de succès étant donnée qu’il est actuellement à plus de 2,7 millions de vues sur Youtube. Je me suis baladé sur sa chaîne et étant une grande fan de Tarantino, je ne pouvais que valider le son Mia Wallace.

On sent bien par son style (de ses locs à son linge) et les visuels de ses clips qu’il est très inspiré par les rappeurs américains et les Etats-Unis en général.  Je pense que Zola c’est clairement le mec stylé et non-chalant dont on avait besoin en 2018.

 

Crédit photo : Clip de Junior Bvndo – RDLB

Publicités

3 réponses sur « Découvrez 5 rappeurs français de moins de 20 ans »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s