HairNah : le jeu vidéo qui vous explique qu’il faut arrêter de toucher les cheveux afros.

Écrit par Tressy –

 

Je sais que je sors cet article un peu tard et que tout le monde en parle déjà mais j’avais quand même envie d’en parler parce que le jeu m’a fait kiffé. D’accord, j’aime les jeux vidéos, mais en plus quand il y a un message derrière et que je suis directement concernée, c’est encore mieux.

Quand j’étais plus jeune, je ne me rendais pas compte que mes cheveux étaient si différents, j’avais remarqué que les cheveux des autre filles n’étaient pas exactement pareil que les miens mais ça m’importais peu. La plupart du temps je faisais des tresses et des vanilles donc à part me poser des questions sur « Comment ça tient ? », personne n’avait l’air de ressentir le besoin d’y toucher.

Jusqu’au jour où, au lycée, je pris la décision de venir en cours avec un afro. Pire décision de ma vie. J’avais à peine fait un pas dans le lycée que j’avais le droit à toutes sortes de réflexions « Tu t’es mal réveillée ? », « Pourquoi t’as fait ça ? », « T’es pas coiffé là ! ». Autant dire que la journée commençait bien.

Après le cours d’anglais et après avoir encaissée toutes les remarques avec mon dernier sourire Colgate, je sors de la pièce et 5 personnes m’attendaient. Elles m’ont posée toutes sortes de questions sur mes cheveux dont la fameuse « Est-ce que je peux les toucher ? ». Bien évidemment, j’ai pas envie que tu touches mes cheveux, mais sur le moment je ne m’étais même pas rendu compte à quel point, le fait de demander était déjà super gentil. Bon, je m’en suis rendue compte 10 secondes après quand un mec de ma classe a mit sa main dans mon afro sans prévenir et j’ai du lui tordre le bras. Vous penserez peut-être que j’exagère, mais ça m’a véritablement traumatisé. C’est déjà pas facile de s’aimer quand on est adolescent, mais encore moins quand on est une jeune femme noire et que tout le monde vous rappelle à quel point vous êtes différente et que vos cheveux sont « bizarres ».

Alors, voilà pourquoi j’ai aimé le jeu et que je tiens quand même à en parler même si vous avez sûrement déjà vu des articles dessus (et si c’est pas le cas tant mieux, savourez bien mon article).

HairNah

 

Le jeu HairNah a été crée par Momo Pixel, directrice artistique et « Pixel Designer » et il a nécessité 10 mois de travail. Le jeu sensibilise à un problème récurrent pour les femmes noires, celui que je vous ai expliqué juste avant.

Le principe est simple, avec ton curseur ou avec les flèches gauche et droite de ton clavier, tu dois empêcher des personnes de toucher tes cheveux en tapant sur leurs mains. Mais avant ça, tu dois d’abord choisir ta couleur de peau sur le visage de Solange Knowles (tout le jeu est une grosse dédicace à Don’t Touch My Hair de Solange), ensuite ta coupe de cheveux. Pour finir, tu dois choisir le lieu de tes vacances entre Osaka, Havana et Santa Monica Pier.

Dès le début du jeu on peut entendre des réflexions du style « Je peux toucher ? », « Est-ce que c’est attaché à ta tête ? » ou même « Gross ! » qui en français veut dire « Dégoutant ! »

Le jeu peut-être utile à toutes les personnes qui ne connaissent pas ce problème, car il permet de se rendre compte de l’importance des micro-agressions et du stress qu’elles procurent. Je trouve qu’elle a rendu un vrai problème amusant et j’ai hâte que le jeu évolue et qu’elle fasse encore plus de jeux dans le même style.

Publicités
tressykatana

Tressy Katana - Créatrice du blog TRESSYKATANA.COM qui traite de musique, rap, rnb, de phénomènes de société et de toute la culture urbaine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s